Ça ne peut plus attendre.

Les chirurgies orthopédiques sont essentielles. Elles améliorent considérablement la qualité de vie des patients qui ne peuvent travailler, bouger ni dormir sans être aux prises avec des douleurs intenses. i  

Près de 130 000 Canadiens souffrent en attente d’une chirurgie orthopédiques importante après avoir eu une consultation avec un spécialiste en 2020 . 

Et la COVID-19 a provoqué de multiples interruptions de service dans les hôpitaux qui pratiquent ces chirurgies non urgentes.

Les Canadiens ont besoin de ces chirurgies pour pouvoir retourner au travail et recommencer à vivre sans douleurs articulaires. 

Lead In Image

Passez à l’action

Avec la vaccination de masse en cours et alors que notre système de santé devrait retrouver un fonctionnement normal au cours des prochains mois, les Canadiens doivent rapidement pouvoir retourner au travail. Remplissez le formulaire ci-joint et faites-le parvenir par courriel au ministre de la Santé de votre province en exigeant un plan pour reprendre les chirurgies électives en toute sécurité et des investissements pour assurer de meilleurs soins à tous. 

Lead In Image

Attendre dans la douleur a des effets néfastes sur les Canadiens, sur notre économie et sur notre système de santé. 

Plus les patients attendent longtemps : 

  • plus ils risquent de devenir dépendants aux opioïdes et de souffrir de stress et d’anxiété extrêmes 

  • moins ils retirent des bienfaits du remplacement d’une articulation 

  • plus leur état se détériore en raison de leur inactivité 

  • plus leur hancicap s’aggrave 

… et tout cela les empêche de retourner au travail et de réduire la pression sur notre système de santé.  

Lead In Image

Alors qu’ils planifient l’avenir de notre système de santé, les décideurs doivent investir dans des #SoinsLaVoieRapide. Faites parvenir un courriel à votre représentant provincial et exigez qu’il :  

Autorise les chirurgiens à procéder à un plus grand nombre de chirurgies 

  • Il y a suffisamment de chirurgiens et de facilités pour accroître la cadence, mais les gouvernements provinciaux y mettent un frein. Cela doit changer.  

Investisse dans les techniques et technologies de pointe qui permettent de réduire le temps d’hospitalisation et la pression sur le système de santé 

  • Un grand nombre de chirurgies peuvent être faites de façon plus efficaces grâce aux technologies et techniques innovatrices, réduisant ainsi la durée d’hospitalisation. 

Donne la priorité aux chirurgies orthopédiques   

  • Les Canadiens qui souffrent en attente d’une chirurgie orthopédique sont laissés en plan. Les gouvernements provinciaux doivent encourager les hôpitaux à accorder la priorité aux chirurgies  orthopédiques lorsqu’ils planifient les chirurgies  non urgentes.